Découvrez HubEE, la nouvelle plateforme de l'État

Publié le

Le 14 septembre 2021 est annoncé pour la première fois le déploiement du plan d’actions « Tech.gouv », un programme lancé par l’État, et plus particulièrement par la Direction interministérielle du numérique (DINUM). Ce service rattaché au premier Ministre a pour mission d’accompagner les administrations dans la transformation numérique des services publiques. La dématérialisation a évidemment une fois de plus un rôle fort à jouer dans ces changements.

La genèse de la transformation

Face à l’importante charge de travail des services publiques et un alourdissement en termes de gestion administrative, la SGMAP (actuelle DINUM) avait décidé de mettre en place un hub d’échange appelé « Plateforme d’échange et de confiance » (PEC). Le but étant de soulager le travail des agents publiques dans la recherche de documents, mais également d’inciter les communes à accélérer la modernisation de leurs services.

Aujourd’hui, la DINUM a connu certaines évolutions organisationnelles, mais sa mission est restée la même : simplifier les tâches des agents et faciliter les démarches des administrés. Mais face à la hausse et à la diversification des besoins des agents, l’organisme a annoncé sa volonté de perfectionner cette plateforme.

PEC sera donc remplacée par « Hubee », son héritière légitime. Sa mise en route a commencé partiellement en 2021 tandis que l’achèvement de l’opération de transition est annoncé pour fin 2022. Mais à quels changements peut-on s’attendre ?

Un changement bénéfique

La crise sanitaire et ses confinements ont mis en lumière l’importance des services en ligne. La nécessité d’amorcer ces changements n’est donc plus à prouver : Tandis que les citoyens pourront bénéficier des mêmes services de manière améliorés, les agents disposeront d’une possibilité d’échanger avec les individus de manière fluide et disposeront d’outils pertinents pour améliorer leurs conditions de travail.

La technologie utilisée répond aux standards informatiques actuels. Le temps de raccordement aux démarches passe donc de plusieurs mois à moins de 3 jours avec un portail collectivité simple pour activer une nouvelle démarche. En tant qu’acteur principal du marché et étroitement lié à ces changements, Logitud se devait de vous faire part de ces nouveautés qui contribuent à une infrastructure simplifiée.

Quelles conséquences pour nos utilisateurs ?

Logitud vous accompagne dans cette évolution technologique. Nous vous invitons à vous rapprocher de notre service commercial pour plus d’informations.

 

Schéma explicatif simplifié du fonctionnement de la nouvelle plateforme